Cloud : Faut-il franchir le cap ?

By 21 novembre 2021 mars 15th, 2022 Business Intelligence, Microsoft

D’après un rapport publié par Fortune Business Insights, le marché mondial du Cloud Computing a atteint les 219 Mds $ en 2020(1), soit une croissance annuelle de + 13,7 %, supérieure à celle observée durant les années 2017-2019. Les projections estiment que le marché atteindra les 790 Mds $ en 2028 ! Le rapport met en avant les avancées technologiques dans des domaines tels que l’intelligence artificielle et le Machine Learning ainsi que les investissements publics dans le cloud pour expliquer une telle croissance malgré la crise du COVID-19.

Dans cet article, nous allons découvrir cette approche moderne des services numériques que représente le cloud et pourquoi vous devez considérer la migration et le déploiement de vos solutions dans le cloud.

Mais d’abord, qu’est-ce que le Cloud Computing ?

Pour simplifier, le cloud consiste à fournir des ressources et des services informatiques : serveurs, espaces de stockage, bases de données, mise en réseau, logiciels, outils d’analyse, intelligence artificielle … via internet dans le but d’accélérer l’innovation, réduire les coûts, et adapter les services aux besoins de votre entreprise.

Cloud Computing Schéma eFrontech Intégrateur

Quels sont les avantages du Cloud Computing ?

Le cloud computing est radicalement différent de l’approche traditionnelle que les entreprises adoptent en matière de ressources informatiques. Voici les raisons qui poussent les organisations à opter pour des services de cloud computing :

Coût

Plus besoin d’investir dans des serveurs, équipements réseaux et parfois même dans des data centers si vous êtes une grande entreprise. Sans compter les coûts engendrés par leur gestion et leur maintenance par des équipes dédiées.

Avec le cloud, il est possible d’utiliser des ressources et des services en ligne tarifés à la demande en fonction de votre consommation.

Vous passez ainsi d’un modèle de dépense d’investissement (CAPEX) à un modèle de dépense d’exploitation (OPEX) : une aubaine pour vos finances.

De plus, les grands fournisseurs du cloud (AWS, Azure, GCP), en mutualisant leur investissement sur des milliers, voire des millions de clients, sont capables de réaliser des économies d’échelle qui se traduisent par des coûts plus faibles pour leurs clients.

Agilité

Les services cloud sont la plupart du temps fournis en self-service ou à la demande. Le provisionnement des ressources cloud se fait en quelques clics et en quelques minutes facilitant ainsi le développement et le déploiement des applications.

Les fournisseurs du cloud mettent à disposition de leurs clients une large palette de services et d’outils en tout genre allant de bases de données, big data, data analytics, en passant par l’intelligence artificielle et l’internet de objets (IoT) pour leur permettre d’accélérer l’innovation, gagner en efficacité et de se focaliser sur ce qui compte le plus pour une entreprise : le business.

Plus besoin de passer des heures et parfois même des jours entiers à provisionner et gérer des serveurs, installer des logiciels, appliquer des patchs, mettre à jour l’OS, faire du backup… Le cloud supprime la plupart de ces tâches libérant ainsi vos équipes IT et leur permettant de passer plus de temps à travailler sur la concrétisation des objectifs de votre entreprise.

Elasticité

Avec les systèmes traditionnels, vous devez dimensionner correctement votre infrastructure pour supporter vos besoins de calcul et de stockage. Une infrastructure avec une faible capacité et votre application ne pourra pas prendre en charge correctement les demandes de vos clients (traitement long des demandes, serveur qui ne répond pas…). Tout cela a pour conséquence de dégrader l’expérience client et in fine faire fuir vos clients. A contrario, une infrastructure surdimensionnée, même si elle est en mesure d’absorber les pics de charge, engendrera des coûts plus élevés.

Avec le cloud, plus besoin de prédire la capacité de votre infrastructure avant de déployer vos applications.

Vous pouvez par exemple provisionner des machines virtuelles et être facturé au temps d’utilisation de vos machines. Au lieu de payer pour les ressources que vous n’utilisez pas ou être confronté à une capacité limitée. De plus, vous pouvez déployer automatiquement plus de machines avec des caractéristiques identiques si la charge devient trop importante ou les arrêter si la demande baisse.

La mise à l’échelle de vos ressources ne s’arrête pas là ! Grâce à l’empreinte globale des principaux fournisseurs de cloud, vous pouvez déployer vos applications partout dans le monde. L’interaction avec vos applications est possible peu importe le lieu et avec le moins de délai possible.

Performance et Fiabilité

Les services de cloud s’appuient sur un réseau connecté de data centers sécurisés, dont le matériel est régulièrement mis à niveau et remplacé par des technologies de dernière génération.

Les services et les ressources cloud peuvent être déployés dans plusieurs zones et/ou régions pour assurer une très haute disponibilité des systèmes – garantie par des contrats SLA (Service-level agreement) – et faire face non seulement à des pannes matérielles qui peuvent survenir localement au niveau d’un serveur ou d’un composant réseau mais aussi et plus largement à des problèmes de nature à mettre hors service un data center ou une zone entière : catastrophe naturelle, panne d’électricité…

De plus, avec la redondance des systèmes et la réplication des données, le cloud facilite les opérations de backup, de reprise après les sinistres et assure la continuité du business.

Sécurité

La conformité et la sécurité est une responsabilité partagée entre le fournisseur du cloud et le client.

Le premier est responsable de la sécurité physique de toute son infrastructure : data centers, hardware, réseau, virtualisation. A cet égard, les fournisseurs de cloud sont soumis régulièrement à des audits menés par des organismes indépendants pour vérifier leur conformité aux normes et standards de sécurité ainsi qu’aux législations et réglementations en vigueur dans chaque pays.

Le client quant à lui est responsable de la sécurité de ce qu’il crée dans le cloud : protection des données, gestion des identités et des accès, trafic réseau. A cet effet, les fournisseurs du cloud offrent plusieurs services pour sécuriser vos applications et protéger vos données : systèmes de gestion des identités et des autorisations, chiffrement des données au repos et en transit, pare-feu et réseaux virtuels…

Quelles sont les options pour déployer une solution dans le cloud ?

Cloud public : dans ce mode de déploiement, serveurs, réseaux et stockage sont partagés par les clients du fournisseur et les services sont accessibles au public via internet. Les ressources peuvent être rapidement configurées et la tarification est basée sur la consommation. Avec ce mode de déploiement, vous bénéficier de tous les avantages du cloud.

Cloud privé: les ressources sont utilisées exclusivement par les utilisateurs appartenant à une entreprise ou à un organisme. Le cloud privé peut être situé physiquement dans le data center sur site ou être hébergé dans un data center tiers. Principale raison pour ce mode de déploiement est l’obligation pour certaines entreprises soumises à des réglementations strictes comme dans le secteur bancaire et médical d’héberger leurs données sur un site contrôlé intégralement par l’entreprise.

Cloud hybride : un mode de déploiement qui combine le cloud public et le cloud privé en autorisant le partage de données et d’applications entre ceux-ci. Par exemple, une application peut être déployée dans le cloud public et accéder aux données stockées d’une manière sécurisée dans un cloud privé. Le cloud hybride constitue le premier pas vers le cloud où on migre une partie du système pour tirer parti du cloud public.

Quels sont les différents modèles de services cloud ?

Ici encore, on distingue 3 grands modèles de service :

modèle_saas_paas_iaas_service_cloud

IaaS (Infrastructure-as-a-Service) : c’est le modèle qui vous offre le plus de contrôle de votre système. Dans ce modèle, vous êtes responsable de la maintenance du système d’exploitation et la configuration du réseau. Le fournisseur gère et maintient seulement l’infrastructure sous-jacente.

PaaS (Platform-as-a-Service): dans ce modèle, les utilisateurs n’ont pas à configurer des serveurs pour exécuter des applications. Les utilisateurs peuvent bénéficier de l’expertise du fournisseur dans la gestion de la plateforme pour se concentrer uniquement sur le développement d’applications.

SaaS (Software-as-a-Service): il s’agit d’un logiciel installé sur une infrastructure, le tout offert et contrôlé par le fournisseur du cloud. Le client doit seulement fournir les données au logiciel et contrôler les accès. Office 365, Salesforce, Slack sont des exemples de solutions SaaS.

Quels sont les leaders du marché du cloud computing ?

AWS, l’offre cloud du géant mondial de l’e-commerce est le leader historique du marché de cloud IaaS et PaaS. Les derniers chiffres d’une étude menée par Synergy Research group montre que Amazon arrive à conserver son leadership avec une part de marché de 33 % au dernier trimestre 2021(2), dépassant ainsi les parts de marchés de ses 2 concurrents directs Azure et Google Cloud. En revanche, l’étude montre qu’Azure et dans une moindre mesure Google Cloud continuent à gagner du terrain sur le marché du cloud. A titre d’exemple, Azure a vu sa part de marché progresser de 8 points depuis la fin de 2017 passant de 13% à 21%(3).

leaders_marché_cloud_statista

Faisons le focus sur les 3 principaux fournisseurs de cloud (caractérisation de l’offre et points forts).

Comparatif des offres des 3 principaux Cloud Providers

Amazon Web Services (AWS)

AWS est la plateforme cloud la plus complète et la plus largement adoptée au monde. AWS propose plus de 200 services à ses clients aux 4 coins du monde : des startups, aux grandes entreprises multinationales en passant par des agences gouvernementales. Son infrastructure est immense : AWS possède 84 zones de disponibilité dans 26 régions géographiques du monde entier. Avec plus de 60 régions, seul Azure possède plus de régions qu’Amazon mais avec moins de zones de disponibilité.

AWS se distingue par la grande variété de bases de données spécialement conçues pour différents types d’applications. Par exemple, le service Amazon Relational Database Service vous donne le choix entre 6 moteurs de bases de données : Amazon Aurora, PostgreSQL, MySQL, MariaDB, Oracle Database, et SQL Server. D’autres services complètent l’offre bases de données d’Amazon comme Amazon Redshift, la solution de data warehousing, et des bases de données NoSQL telles que Amazon Neptune, Amazon DocumentDB, etc.

AWS propose également un service unique sur le marché : AWS Snowmobile. Il s’agit d’un container robuste de 14 mètres de longueur tiré par un semi-remorque. AWS Snowmobile est un service de transfert de données sécurisé d’une capacité de plusieurs exaoctets utilisé pour transférer de très gros volumes de données vers AWS.

Azure

L’offre cloud d’Azure n’est pas moins étoffée que celle de AWS, car Azure est également un grand acteur dans le marché mondial du cloud. Azure est le choix de prédilection des entreprises évoluant dans un écosystème technologique centré sur Microsoft.

En effet, dès lors qu’une entreprise utilise les produits Microsoft comme Windows, Microsoft SQL Server, Power BI, Office 365, cela fait sens pour elle de se tourner vers Azure qui s’intègre parfaitement avec les produits Microsoft. Il est par exemple possible d’utiliser les mêmes comptes Active Directory pour se connecter aux services cloud de Microsoft.

De plus, Microsoft offre des outils de développement et d’intégration/déploiement en continu qui s’intègrent à la fois avec les systèmes on-premise et le cloud : Visual Studio, TFS, Azure DevOps.

Par ailleurs, Microsoft mène la danse sur le terrain du cloud hybride avec des plateformes comme Azure StorSimple, Hybrid SQL Server ou Azure Stack. Enfin, Azure Synapse est une plateforme intégrée unique en son genre qui offre plusieurs services : Synapse SQL, un système de requêtes distribuées pour T-SQL adapté au data warehousing et à la virtualisation des données, Apache Spark pour les traitements de données big data, une expérience Azure Data Factory pour les processus ETL, et Power BI pour la dataviz.

Google Cloud Platform

Google Cloud Platform (GCP) complète le trio de tête des acteurs du cloud mondial. Google constitue une alternative intéressante à AWS et Azure grâce à sa politique tarifaire agressive.

Malgré son entrée tardive sur le marché de l’IaaS, avec le lancement de son service Google Compute Engine pour les machines virtuelles en 2013, GCP a su au fil des années diversifier son offre et étendre ses capacités pour se hisser en véritable acteur du cloud à l’échelle mondiale.

GCP gagne du terrain par rapport à la concurrence notamment dans le domaine de la data analytics et du Machine Learning. Google est le leader sur le marché de l’intelligence artificielle grâce notamment à son Framework TensorFlow pour le Deep Learning largement adopté par la communauté.

GCP se démarque aussi par son service BigQuery, une solution de data warehousing entièrement gérée à l’échelle de pétaoctet qui permet d’exécuter des analyses sur des données big data en quasi-temps réel. BigQuery est doté d’une capacité unique sur le marché : créer et exécuter des modèles de machine learning à l’aide de requêtes SQL. Etant à l’origine de la plateforme de conteneurisation Kubernetes, Google se targue d’avoir le service Kubernetes le plus complet sur le marché.

eFrontech développe sa propre solution BI dans le cloud

Désireux de développer davantage notre activité dans le cloud, nous avons décidé de développer notre propre solution BI Full cloud sur Azure. Cette solution utilisée en interne permet de piloter l’activité commerciale de l’entreprise et de suivre l’activité de nos consultants. En particulier, la solution permet de suivre l’évolution du chiffre d’affaires dans le temps et de mesurer l’atteinte des objectifs par pôle et par offre fixés en début de chaque année.

La solution aide également à réaliser un suivi personnalisé de nos consultants par nos managers qui ont accès aux missions dans lesquels ils interviennent ainsi qu’à leurs souhaits d’évolution. La solution permet non seulement de restituer des indicateurs consolidés et agrégés nécessaires pour avoir une vue d’ensemble sur la performance commerciale globale de l’entreprise mais également d’avoir accès au détail de notre activité : factures, affaires, contrats, clients, consultants… Ce qui permet à chaque niveau de management d’avoir de la visibilité sur son propre périmètre d’activité.

Concrètement, notre solution BI a été construite autour d’un Datawarehouse hébergé dans une base de données Azure SQL Database sécurisée et de reporting développés sous Power BI et accessibles à notre management en quelques clics. Plusieurs sources de données sont intégrées dans notre solution : Salesforce notre outil CRM, Fitnet pour les données RH, ainsi que notre outil comptabilité CIEL et le SharePoint. Azure Data Factory, l’offre ETL d’Azure, est utilisé d’abord pour consolider ces données dans l’espace de stockage Azure Blob Storage puis pour les nettoyer et les transformer avant de les intégrer dans notre datawarehouse. Les rapports Power BI sont alimentés directement depuis le datawarehouse. Azure Data Factory est utilisé aussi pour orchestrer les différents flux de données et donne la possibilité de monitorer leur exécution et diagnostiquer les éventuelles erreurs qui peuvent survenir.

Une évolution de cette architecture applicative intègre les briques Azure DevOps Services qui manage les flux de données ainsi qu’une brique de Machine Learning permettant d’ajuster des indicateurs clés, améliorant ainsi progressivement sa performance.

La chaine de traitement des données de notre solution est illustrée dans le graphique suivant :

chaine_microsoft_azure_cloud_efrontech

Le développement de notre propre solution, utilisée en interne, nous a permis de proposer une offre globale intégrée qui s’adresse à tout client PME qui ne peut pas consacrer des moyens importants, besoin de reporting léger, complémentaire à des reporting intégrés dans applications métiers ou ERP.

Notre offre SMART DATA, permet de fédérer des informations métier du CRM avec le marketing et des données ERP et propose une solution de traitement de la donnée, stockage et de reporting et de pilotage, totalement intégrée aux applications opérationnelles.

Notre application se veut être un accélérateur de projet Data/BI, du fait de sa démarche projet et son contenu métier et traduit notre volonté de proposer une approche globale, plus efficace, tant en termes de coût que de délai.

SMART DATA

Prenez de meilleures décisions pour votre entreprise en vous appuyant sur vos données !

Découvrir l'offre Smart Data

Conclusion

Pour exploiter pleinement le potentiel offert par les solutions cloud il est indispensable d’être bien conseillé. En complément du fournisseur qui saura mettre en avant les atouts de ses solutions, un partenaire conseil et intégrateur pourra vous aider à faire les choix pertinents.

  • Les solutions cloud, qu’il s’agisse de Azure, AWS ou de GCP, offrent un très grand potentiel pour booster votre performance ou améliorer votre efficacité. Quelle que soit la taille de votre entreprise, ces plateformes sont l’avenir de votre système d’information.
  • La réussite d’un projet cloud réside dans la migration évolutive et progressive qui répond aux besoins et enjeux spécifiques de nos clients : Rome ne s’est pas fait en un jour, tout comme la migration de vos applications vers du 100% cloud !
  • Pas de panique, nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape de votre projet.

La practice BI chez eFrontech

  • 20 consultants certifiés sur les solutions Azure, AWS, Talend, Mulesoft, Power BI et Tableau Software.
  • Compétences larges sur l’ensemble de la chaîne de transformation de la donnée : extraction, modélisation, stockage (DWH, MDM), reporting, visualisation, analyse statistique, IA.
Contactez directement notre Pôle Data

(1) Lire le rapport publié par Fortune Business Insights en Octobre 2021 sur le marché mondial du cloud.
(2) Dans une étude publiée par l’institut Statista en Février 2022 sur la part de marché des principaux fournisseurs du cloud au monde au quatrième trimestre 2021.
(3) Dans un article de Synergy Research Group publié en Février 2021 sur les tendances du marché cloud IaaS, PaaS et cloud privé.

Aimad

Data Enigineer et Rédacteur Principal de l'article

Data Engineer de métier, Aimad est également passionné d'Intelligence Artificielle. Récemment certifié en Machine Learning et Deep Learning, ses compétences sont utiles à nos clients souhaitant aller plus loin dans leur stratégie Data !

Certifications_Aimad_Article_Cloud